vendredi 8 septembre 2017

A Tende, la Saint Eloi, Fête des muletiers



La traditionnelle Fête de Saint Eloi, patron des muletiers, s'est déroulée les 8 et 9 Juillet 2017 dans le village médiéval de  Tende .

Le village médiéval de Tende

Tende est située en France, dans le département des Alpes Maritimes, en Région Provence Alpes Côte d'Azur, sur la frontière italienne.


Tende (Tenda) faisait partie de la Province de Cuneo jusqu'après la Seconde Guerre Mondiale.
Tende a été rattaché à la France en septembre 1947 à la suite du Traité de Paris et d'un référendum.

La frontière italienne limite le nord et l'est de la commune par une ligne de sommets élevés (plus de 20 sommets dépassent les 2000m), culminant à la Cime de l'Agnel à 2927 m.

Cime de l'Agnel

Le passage vers l'Italie s'effectuait par le franchissement du Col de Tende (1871m), puis au XIX° siècle, par un tunnel franco-italien, inauguré en 1882 après plusieurs tentatives de percement infructueuses.
Voir ici.

Col de Tende
C'était, lors de son inauguration, le plus long tunnel routier de son temps (3182m avec une largeur de 6m).
Tunnel actuel

Ce tunnel s'avérant insuffisant, plus aux normes et de plus dangereux, un sens alterné fut mis en place, puis, après de longues discussions entre la France et l'Italie, le percement d'un second tunnel fut envisagé, et les travaux débutèrent en juillet 2014, pilotés par des entreprises italiennes.

A ce jour, 1500m ont déjà étés creusés, mais hélas les travaux ont étés stoppés pour de nombreux mois par la justice italienne, suite à un scandale XXL : des malversations, des détournements de matériels, des vols de pièces maitresses du chantier, des falsifications de certificats et des trafics en tous genres sous le contrôle d'entreprises maffieuses napolitaines...Voir ici.

Travaux du nouveau tunnel ...
Mais laissons cela de côté, et laissons surtout la justice italienne suivre son cours ...

Revenons au "bon" vieux temps où la route du sel passait par le Col de Tende, grâce à des milliers de muletiers, de charretiers et à leurs mules, dont le patron est justement Saint Eloi.

Le trafic était très intense : on a noté, de 1777 à 1779, une moyenne de 46 000 mulets qui partaient de Nice pour franchir le col...


J'ai déjà eu à plusieurs reprises sur ce blog l'occasion de parler de Tende et en particulier des charretiers et muletiers qui franchissaient le Col de Tende dans des conditions difficiles et éprouvantes : ici, ici et .


Leur rendre hommage tous les ans n'est que justice tant l'histoire de Tende est liée étroitement à l'histoire du franchissement du Col de Tende : voir ici.

Voir ici la présentation de la Confrérie Saint Eloi, ainsi que le rôle du prieur, .
La Confrérie Saint Eloi a d'ailleurs son autel propre dans la Collégiale de Tende depuis 1738.

La Collégiale de Tende
Quant aux mulets, ils sont habillés selon des règles extrêmement précises, et respectées depuis des temps immémoriaux : ici, en particulier la"cuffia", le "briloun" et la "ciouchinera".

Habillage des mulets
(fetesainteloi.fr)




Les mulets, ainsi revêtus de leurs plus belles parures défilent dans les rues et les ruelles de Tende.




Ils sont accompagnés de fanfares et de groupes folkloriques français et italiens.



Les mulets se retrouvent ensuite sur le parvis de la magnifique collégiale du XV° siècle pour la traditionnelle bénédiction, avant la grand messe de la Saint Eloi.

Sur la place de la Collégiale
en attendant la bénédiction

Cette tradition, magnifiquement préservée et entretenue, est l'occasion d'une grande et belle fête qui fait la joie des anciens, mais aussi des jeunes générations ...




... jeunes générations qui étaient bien présentes, et c'est ainsi que la tradition perdure!


Blason de Tende
avec l'aigle à 2 têtes de Théodore II Lascaris
Empereur de Byzance
et le blason de la Maison de Savoie






jeudi 31 août 2017

Randonnée en Forêt Noire autour du Nonnenmattweiher


Le petit lac, ou étang, du Nonnenmattweiher est situé dans un cirque glaciaire dans le sud de la Forêt Noire, en Allemagne, dans la Kleines Wiesental, entre Müllheim et Schönau.

Le Nonnenmattweiher vu depuis le
belvédère du Weiherfelsen

La légende raconte qu'un couvent de nonnes (Nonnenkloster)  aurait sombré dans le lac, suite à une décision divine ...


Ce lac (325m de long, 200m de large et 7 m de profondeur) est  situé près du petit hameau de Mittelheubronn, qui dépend de Neuenweg, lui même intégré dans le regroupement de communes appelé Kleines Wiesental.

Kleines Wiesental
dans le sud de la Forêt Noire
avec l'Alsace à l'Ouest et la Suisse au Sud

On y a élevé truites et carpes, jusqu'à la mise en place d'un barrage qui a entrainé le développement de tourbières flottantes et des phénomènes de fermentation qui ont empêché la pisciculture.

Le barrage a cédé en 1922, entrainant une inondation dans la vallée de la Kleine Wiese ; il a été reconstruit en 1934, et la tourbière flottante est devenue encore plus importante.

La tourbière flottante
L'autre partie du lac
où les baigneurs sont nombreux
en été
Cette zone est une réserve naturelle fort appréciée des randonneurs et des baigneurs.

Cette belle randonnée, sportive mais sans excès, que nous avons fort appréciée samedi dernier, par beau temps (chaud), est équilibrée aussi bien dans la difficulté (12,5 km et 380 m de dénivelé) que dans la durée (4h30), que dans la diversité des paysages qu'elle nous permet de contempler.

Nous partons du col de Kreuzweg et ses doux pâturages  pour gravir, à mi-parcours, par un sentier escarpé à flanc de montagne, le belvédère de Weiherfelsen qui domine les eaux noires du Nonnenmattweiher.

Départ au col de Kreuzweg
Par de beaux sentiers de montagne, nous arrivons, pour une pause fort sympathique,  sur une terrasse ombragée, à la Gasthaus Haldenhof, très agréable, avec un rapport qualité/prix correct : ici.

Les sentiers par ici sont fort agréables

La Gasthaus Haldenhof

Il est possible également de se restaurer plus loin, sur le chemin du retour, à la Gasthaus Kälbelescheuer (L'étable des petits veaux), plus connue, et qui a fière allure sur sa croupe herbeuse, mais qui est beaucoup plus fréquentée le week-end.

La Gasthaus Kälbelescheuer

Le retour s'effectue en gravissant les pentes nord du Weiherkopf par un parcours ombragé et plaisant avec relativement peu d'efforts.

De là, la vue est splendide sur le Belchen  (1414m, voir ici notre randonnée au Belchen en mai dernier).
Vue sur le Belchen

On rejoint ensuite facilement, par les pâturages du versant sud, notre point de départ, le Kreuzweg.

Nous ne nous lassons pas de découvrir les coins et recoins enchanteurs de la Forêt Noire...


vendredi 25 août 2017

Retour au Paradis des Cinque Terre, en Ligurie


Les Cinque Terre sont un Paradis très fréquenté entre Pâques et novembre, mais où il est encore possible de trouver des coins isolés, sympathiques et calmes, où profiter des points de vue exceptionnels et du rythme lent propre aux villages méditerranéens.



Nous y étions pour une semaine en juillet, certes pas la meilleure période, car la chaleur était au rendez vous (entre 30 et 35° à l'ombre), mais nous avons apprécié pleinement notre séjour.

Vernazza
Vue sur Monterosso al Mare au loin

Tout d'abord, nous sommes venus en train, car il est totalement exclu de s'y rendre en voiture.
Ensuite, nous avons loué - près de 6 mois à l'avance - un appartement à Corniglia, notre village préféré, le seul des cinq villages qui n'ait pas d'accès direct à la mer et pas de plage : il faut en effet gravir de l'ordre de 400 marches depuis la gare.
Le village est de ce fait beaucoup plus calme que les autres.

Corniglia
Le vieux village de Corniglia
Le domaine des Cinque Terre est aujourd'hui reconnu pour son caractère extraordinaire et classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Nichés entre Levanto et La Spezia ces cinq petits villages médiévaux dégringolent vers la mer et forment un paysage unique au monde.

Corniglia




Voir ici la description de chacun des cinq villages.
Voir sur ce blog d'autres informations et de belles photographies.

Le paysage est typiquement méditerranéen : les pins sculptés par le vent s'étirent sur les collines qui tombent à pic dans la mer. 
Le bruissement des cigales nous accompagne partout lors des randonnées.

La vue y est exceptionnelle.



Longtemps coupés du monde - ces villages n'étaient accessibles à pied que par des sentiers muletiers et très difficilement par la mer - les Cinque Terre ne sont sortis de leur isolement qu'au début du XX° siècle par la construction du chemin de fer.

Le chemin de fer qui relie les villages
Chaque m2 de terre cultivable est arraché à la montagne au prix d'un effort surhumain.
La vigne y est cultivée sur des pentes abruptes qui nécessitent l'usage d'un monorail, le trenino :

le trenino des Cinque Terre
Le vin produit ici, le Sciacchetrà est un blanc liquoreux exquis et réputé, mais à boire en petites quantités car il est extrêmement cher : 75€ la bouteille de 37,5 cl.



Ce paysage taillé par la mer offre de très nombreuses petites criques que l'on peut apercevoir lorsqu'on circule en bateau, comme nous l'avons fait de Porto Venere, à l'est des Cinque Terre à Monterosso al Mare, le premier des cinq villages, à l'ouest.


Manarola


Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore sont ces cinq villages.

On peut circuler sans problème en train d'un village à l'autre, mais l'intérêt est de pouvoir randonner sur les nombreux sentiers, qui sont tous spectaculaires, même si certains sont actuellement fermés pour cause d'éboulements.


Un beau circuit relativement escarpé nous emmène de Corniglia à Vernazza, puis à Monterosso.

Un autre splendide sentier de randonnée sportive en hauteur nous amène, à partir de Riomaggiore, au sanctuaire perché de la Madonna di Montenero.

La Madonna di Montenero et la lune ...
Ce sentier magnifique se prolonge en direction du col du Telegrafo, puis descend vers Porto Venere (avec vue sur La Spezia).
Cette portion de sentier est assez exposée et vertigineuse : et il faut par moments y mettre les mains.
Il nous offre en récompense des points de vue à couper le souffle...
... et de plus, la chaleur était au rendez vous!

Descente vers Porto Venere
Que les soirées sont douces et belles aux Cinque Terre, au moment de l'aperitivo!