vendredi 31 janvier 2014

Randonnée : visite au Totenkopf, dans le Kaiserstuhl


Le Totenkopf est le point culminant, à 557m, du massif du Kaiserstuhl, dans le Bade-Wurtemberg, en Allemagne, non loin du Rhin.

Nous apprécions fort de randonner dans ce massif volcanique recouvert de loess, si proche de l'Alsace, et remarquable à de nombreux titres (géologie, faune, flore, qualité des vins produits et beauté des paysages).

Cette fois ci, une randonnée de 3h, et 10km, au départ d' Oberrotweil, village faisant partie de Vogtsburg im Kaiserstuhl, au centre du massif,  nous a fait parcourir une belle boucle, au milieu des vignes et de la forêt, passant par le sommet en question.

Vue du Totenkopf, en
venant d'Oberrotweil

Quel que soit le circuit parcouru dans ce massif, nous pouvons apercevoir le sommet du Totenkopf, et l'émetteur de télévision installé sur une tour de 120 m, exploité par la Deutsche Telecom AG.

L'émetteur de télévision
Partis du parking situé 200 m plus haut que le lieu-dit Kunzenbuck, notre marche nous fait quitter assez vite la zone de vignoble (vue magnifique sur la Forêt Noire) et les zones préservées où nichent les alouettes, pour entrer dans de belles forêts de hêtres et arriver, après une bonne montée, au pied du relais TV, sur le Totenkopf.

En fait, il s'agit plutôt d'un double sommet, car non loin de là, nous arrivons au sommet du Neunlinden (Les 9 tilleuls), où se dresse une tour d'observation en pierre construite en 1900.

En 1373 s'élevait là une chapelle dédiée à St Paul où vivait un ermite.

On a trouvé sur cet emplacement des restes d'habitations construites à l'époque autour de la chapelle.

Plus tard, au cours du XIV° siècle, un cloître y fut construit, ainsi qu'une crypte, à côté, sur le Totenkopf voisin, pour y ensevelir les moines...

... d'où, peut-être le nom de ce sommet ("Totenkopf " voulant dire "Tête de mort")

Tour du Neunlinden

Nous avons pu grimper sur cette tour d'où nous avons une vue exceptionnelle à 360° : à l'est, les sommets de la Forêt Noire s'offrent à nous ; à l'ouest, la ligne bleue des Vosges, vers le nord, le sommet du Badberg (Voir ici une randonnée antérieure) et au Sud-est, nous dominons au loin la ville de Freiburg.

Vue sur la ville de Freibourg
im Breisgau et la Forêt Noire
Notre petite randonnée se continue, à partir du Neunlinden, vers le Vogelsangpass, puis par le Finsteldobelweg pour revenir à notre point de départ.

Tout le long de notre chemin, sur une ligne de crête, nous trouvons de nombreuses "Grenzsteine" (Bornes frontières) portant la date de 1773.

Borne frontière de 1773


OB peut signifier "Oberbergen",
un village en contrebas 

"Bornes Frontière", ou bornes marquant les limites entre les bans des communes?
Je n'ai pas plus d'informations pour le moment...

En résumé : belle randonnée d'après midi d'hiver, et, comme chaque fois au Kaiserstuhl, nous nous promettons de refaire ce circuit au printemps, en automne... mais pas en été, car le Kaiserstuhl est le coin le plus chaud d'Allemagne et la température peut y atteindre 45° en août, voire plus...


1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Je continue, grâce à toi, de visiter avec plaisir des régions que je ne connais pas...
Ces bornes sont très belles :
Rendez-vous peut-être au printemps prochain pour des informations complémentaires...
Bon week-end.